Dis moi pourquoi ? Mots et questions d’enfants…

Pourquoi ce sont les cloches qui apportent les chocolats?

En fait, les cloches se taisent à partir du Jeudi Saint. Au cours de l’office de ce jour, les cloches sonnent pendant le Gloria, et ensuite elles ne se feront plus entendre jusqu’à la nuit de Pâques, au moment où nous fêtons la joie de la résurrection et que nous rechantons à nouveau le Gloria: les cloches sonnent alors à nouveau à toute volée! La joie de la résurrection fait du bruit! Si elles se “taisent” c’est en signe de deuil: en effet, après le dernier repas avec les apôtres, le jeudi saint, Jésus va entrer dans sa passion: il va prier, se faire arrêter, juger puis condamner, et conduit à la mort. Les cloches ne peuvent pas sonner pendant ces jours de tristesse. Alors, autrefois, pour faire patienter les petits enfants, on leur racontait que les cloches, après avoir sonné le jeudi saint, partaient pour Rome se faire bénir par le Pape et revenaient à temps pour sonner de nouveau dans la nuit de Pâques! En revenant, elles étaient chargées de chocolat pour fêter la fin des 40 jours de jeûne. Et elles lâchaient leur chocolat dans les jardin. Et voilà pourquoi, depuis bien longtemps, et pour encore longtemps, le jour de Pâques on organise une chasse aux œufs! Pour la joie des plus petits et des plus grands!

C'est quoi la différence entre un curé et un prêtre?

En voilà une bonne question! C’est vrai çà? Pourquoi tous ces noms? Tous les curés sont prêtres…et tous les prêtres…ne sont pas curés! Un prêtre, c’est un homme, qui après avoir répondu à l’appel de Dieu à le suivre, après s’être formé au séminaire (l’école des futurs prêtres!) pendant quelques années, reçoit le sacrement de l’ordination, qui fait de lui un prêtre. Souvent, les jeunes prêtres sont envoyés dans une paroisse, avec un prêtre plus ancien, pour continuer à se former et à apprendre. Puis un jour, l’évêque le nomme “curé” d’une paroisse, c’est à dire responsable de la paroisse, en charge du peuple que Dieu lui confie. Un prêtre est appelé à devenir curé un jour, mais il reste un prêtre toujours!

Jésus s'est laissé faire, et il est mort...il s'est suicidé en fait ?

Cette question a été posée à une enseignante: elle racontait l’arrestation de Jésus, son jugement, sa condamnation et sa mise à mort. Ce petit garçon n’a pas compris pourquoi Jésus ne disait rien, se laissait faire. Jésus savait…alors pourquoi a-t-il laissé faire? La question du suicide est forte. Alors en tout premier, il faut sans doute répondre à cette question avec beaucoup de délicatesse, car la question du suicide ne vient pas comme çà dans la bouche d’un enfant de cet âge sans raison…peut-être a-t-il été confronté au suicide dans sa famille, ou dans les proches de sa famille. Il est bon de prendre le temps de “vérifier”, car il faudra une grande délicatesse pour répondre, prendre du temps, l’écouter peut-être, bien choisir les mots… Ensuite, Jésus était pourchassé depuis longtemps, et plusieurs fois Il a échappé à ses arrestations, car le temps n’était pas venu pour Lui. Il devait encore accomplir des choses sur la terre: Il devait instruire ses disciples, préparer ses apôtres, répandre la miséricorde de Dieu son Père aux plus petits et aux plus faibles. Mais il sait depuis toujours qu’il devra donner sa vie pour sauver la vie des hommes. Il doit mourir pour nous sauver de la mort. Et comme les péchés du monde sont lourds, laids, violents, il sait qu’il devra mourir en portant une croix lourde, que tout ce qui se passera sera laid et violent. Mais il le fait pour nous, parce qu’il nous aime, et qu’Il doit aller nous ouvrir les portes du Paradis pour que nous y vivions, sauvés de tout ce qui fait mal. Comme un ami se jettera devant nous pour que l’objet qui nous tombe dessus ne nous tombe pas dessus, au risque de se blesser lui-même, Jésus a décidé de nous sauver de la mort éternelle en prenant la mort sur Lui. Ce n’est pas du suicide, car le suicide d’un proche plonge tout le monde dans la tristesse et l’incompréhension. C’est un acte d’Amour, car de sa mort découlera le Royaume de Dieu.

Comment je sais que c'est un évêque qui dit la messe?

Alors quand c’est l’évêque du diocèse qui dit la messe on le voit tout de suite! Dès qu’il rentre dans l’église! Parce qu’il porte un chapeau sur la tête qu’on appelle une mitre et un bâton à la min, qu’on appelle une crosse. La mitre est le symbole de l’évêque, à savoir le successeur direct des douze apôtres à qui Dieu confie le peuple. A l’arrière de la mitre il y a deux rubans qui retombent qu’on appelle des fanons et qui représentent l’ANCIEN TESTAMENT et le NOUVEAU TESTAMENT. La crosse c’est le bâton du berger qui veille sur son troupeau. Certaines sont très décorées, et la volute dans le haut de la crosse doit être tournée vers le peuple que Dieu confie à l’évêque. Quand l’évêque enlève sa mitre, on voit qu’il porte une calotte violette. Seuls les évêques, cardinaux et papes portent une calotte. Celle du Pape est blanche pour signifier la pureté et sainteté de vie, celle des cardinaux est rouge pour rappeler le Christ donnant sa vie pour nous, et la violette des évêques est pour signifier une vertu: la tempérance, parce que l’évêque est celui qui mène son troupeau dans la paix.

Afficher l'image d'origine

Pourquoi le Pape s'habille en blanc ?

C’est vrai çà ! Les prêtres sont le plus souvent en noir, et le Pape se fait remarquer en blanc ! Alors la tradition nous donne quelques indications. La première date de l’an 250, lors du martyr du Pape Saint Fabien, une colombe serait apparue, et le blanc serait alors devenue la couleur des Papes. Plus près de nous, le Pape Saint Pie V, en 1566, lors de son élection décide de garder son habit de l’ordre des Frères Prêcheurs par affection pour son ordre, et par humilité aussi. L’habit des Frères Prêcheurs est blanc. Voilà donc 2 petites histoires qui peuvent un peu nous éclairer. Mais surtout, si le Pape s’habille en blanc, c’est parce que c’est le signe de la pureté et de sainteté de vie. C’est en 1286 qu’on peut lire les premiers écrits à ce sujet. De plus, lorsque le Pape est élu, on lui met l’habit blanc et sur ses épaules un manteau rouge, pour rappeler que le Christ a donné sa vie pour nous sauver, et que plusieurs Papes dans les premiers temps ont donné leur vie aussi dans le martyr, par amour du Christ. Si le Pape porte l’habit de la sainteté de vie, c’est parce qu’il représente le Christ sur la terre et qu’il nous invite à vivre dans la sainteté. Afficher l'image d'origine

Si Jésus pouvait faire des miracles, pourquoi ne s’est-il pas sauvé de la Croix ?

En plus les gens au pied de la croix se moquent de lui « Il en a sauvé d’autres ! Qu’il se sauve lui-même ! »…ils se posent la même question que cet enfant finalement, mais les enfants eux ne se moquent pas de Jésus.S’ils posent la question, c’est parce qu’ils ont de la compassion dans leur cœur pour Jésus qui souffre. On peut commencer par relire le texte avec les enfants (St Marc, 15, 31) et faire parler les enfants sur ce ton moqueur des chefs et des anciens. Et leur faire dire ensuite pourquoi, eux, se posent cette question.

Christ_en_croix_dit_de_Landen

Tout est question de regard… Jésus ne veut pas se sauver lui-même, parce qu’il est venu nous sauver, il est venu sauver le monde. En plongeant dans la mort, il nous montre son amour pour nous. Il vit sa condition d’homme jusqu’au bout. Il nous aime jusque-là. Nous serons tous confrontés à la mort, à la descente dans l’abîme et Jésus ne veut pas nous laisser seul dans ce lieu ! Il est auprès de nous, tout proche de nous dans la souffrance et la mort car il sait ce que nous vivons.

Alors oui ! Jésus aurait pu se sauver de la Croix. Mais si il est resté, c’est parce qu’il l’a choisi, c’est parce qu’il a dit oui pour nous.

Un petit truc comme ça.

Au moment de la consécration…un petit enfant dit à la catéchiste: “Je ne savais pas qu’un si petit truc pouvait réunir autant de monde!”

Eucharist

La lettre C

Une petite fille s’applique pour faire une belle enluminure de la lettre « C »…la catéchiste leur demande à quel mot leur fait penser la lettre « C »… Croix… Christ… Calice… et la petite fille appliquée de répondre : « COULEUR ! ». Pourquoi ? lui demande la catéchiste…

« Parce que Jésus met de la couleur dans ma vie ! »

Proposer une parole ou une question d’enfant ??? C’est par ici…